Comment le paiement online est devenu courant ?

Les bénéfices de l'e-commerce se comptent à 72 milliards d'euros en 2016 et prévoient un montant de 87 milliards en 2017. Ces chiffres soulignent la prédominance des achats en ligne. De plus, chaque année, les méthodes de paiement sont nettement plus variées. D'ailleurs, comment le paiement en ligne s'est-il généralisé dans le quotidien des consommateurs ?


L'essor de la technologie

La révolution numérique représente le principal facteur de la généralisation du paiement en ligne. Effectivement, l'émergence des nouveaux outils électroniques a favorisé l'utilisation des canaux de paiement à distance. D'ailleurs, l'arrivée du numérique a bouleversé les métiers de l'information et de la télécommunication. De plus, les nouvelles technologies et les innovantes infrastructures se sont progressivement installées dans le quotidien. Outre les avancées technologiques, l'avènement d'Internet a totalement modifié les modes d'achat des consommateurs.


Effectivement, la société Digicash, créée en 1994, représente le pilier du portefeuille électronique. À cette époque, le protocole HTTPS a été mis au point pour le cryptage des données. La sécurisation des données, la vulgarisation d'Internet et l'essor du commerce en ligne ont incité les internautes à adopter le paiement dématérialisé. En même temps, Visa et MasterCard ont progressivement généralisé la carte bancaire. La mutation du cash vers la CB a entraîné un changement global du comportement du consommateur par l'adoption du paiement en ligne.


La disparition des frontières

Non seulement Internet a facilité l'achat des consommateurs, mais il a également supprimé les frontières entre les pays. En effet, les sites marchands du monde entier sont regroupés et mis à disposition du grand public. L'e-commerce devient par conséquent mobile. La technologie a offert un accès illimité sans précédent aux marchandises de n'importe quelle nature de tous les continents. Cette opportunité a maximisé les bénéfices des e-commerçants en raison de la diversité et du nombre croissant des clients potentiels.


D'ailleurs, la vente en ligne a apporté une multitude d'occasions, notamment sur le plan économique. En fin 2014, les emplois se chiffrent à près de 100 000 avec une prévision de recrutement. Le chiffre d'affaires atteint, de plus, 64,9 milliards d'euros à cette année. Par ailleurs, les observateurs prévoient une hausse considérable du chiffre d'affaires pour les années à venir. Le commerce en ligne promet effectivement un meilleur avenir à l'économie nationale. Néanmoins, la prospérité de la toile a eu des répercussions majeures en matière de sécurité et de confidentialité des données.


Le paiement en ligne dans le monde

Le paiement sur Internet s'est aujourd'hui normalisé. En effet, à travers le monde, la majorité de la population a recours aux commerces en ligne. D'ailleurs, l'évolution des méthodes de distribution a diversifié les moyens de paiement des acheteurs durant les acquisitions sur Internet. Les e-consommateurs chinois (86 %), italiens (55 %), espagnols (56 %), allemands (68 %) et français (49 %) utilisent les systèmes de paiement en ligne pour effectuer leur acquisition. En Inde, les cartes de débit sont fréquentes.


Par ailleurs, pour simplifier les achats, les systèmes de paiement en ligne ont mis aux points de nombreuses solutions de paiements à disposition des internautes. En effet, la startup Oyst propose la solution de paiement « 1-Click » qui permet de finaliser l'acquisition par un clic sur un unique bouton. Cette option s'intègre facilement dans le site marchand, raccourcit le long processus d'achat en ligne et offre un gain de temps aux internautes. Grâce à Oyst, les internautes intéressés par un article seront plus enclins à acheter.

Les articles

Oyst press

Une start-up aux grandes ambitions Selon Oyst (page web : Oyst), les jeunes consommateurs sont tout à fait disposés à choisir de telles technologies. Avec sa solution globale d’aide à l’achat,......

Innovation le mag

Dans la capitale, entre salle réservée aux massages, bains chauds, jeux vidéo et salon pour faire la sieste, la société compte réellement réussir en attirant à elle les professionnels les plus compétents.......

Twitter Oyst

Oyst, le e-commerce révolutionné Selon Julien Foussard, cofondateur de la start-up Oyst (https://twitter.com), un chef d'entreprise doit être positif et téméraire. La start-up a pour ambition......